Le Biocarburant qu’est-ce que c’est ?

On le trouve sous plusieurs noms :

• Bioéthanol, baptisé E85 (85% d’éthanol d’origine agricole et 15 % d’essence sans plomb)

• Biodiésel (huile de colza ou de tournesol)

• Bio gaz

Ces biocarburants sont des mélanges d’essence avec de l’huile végétale. Une fois les huiles végétales raffinées, elles entrent en réaction avec de l’alcool pour devenir un produit qu’on appelle ester*. L’huile de tournesol, ou de colza, alimente les moteurs, une fois mélangée au diesel. Alors que les huiles de blé, de maïs ou de betterave à sucre nourrissent les moteurs à essence une fois transformés en éthanol.

Officiellement l’huile de tournesol (pure) est reconnue comme biocarburant depuis le 1er janvier 2005 cependant, depuis des années, on fait bien tourner des tracteurs en France.

Cela va prendre du temps pour voir apparaitre des pompes « Biocarburant » ! Sachez qu’on utilise 0.8 % de biocarburant sans le savoir. Les objectifs du gouvernement français seraient de passer à 5.75 % de biocarburant dans nos réservoirs d’ici 2008, à 7 % en 2010 et à 10 % en 2015.

Le biocarburant permet de réduire significativement les émissions de gaz à effets de serre, une des causes du réchauffement de la planète.

Coté constructeur !

Depuis 2001, certains constructeurs on commercialisé en Europe des véhicules roulant aux biocarburants. En France, les premiers véhicules on fait leur apparition seulement en 2005. D’ici 2008, on devrait voir apparaitre sur le marché de l’automobile, des véhicules hybrides. Dans 10 ans, c’est le moteur hydrogène qui viendra s’ajouter et d’ici 20 ans nous devrions rouler avec des véhicules à piles combustibles. Aujourd’hui, il faut bien prendre conscience que notre avenir est basé sur le développement durable. Pour que cela change, le gouvernement, les industriels et nous, consommateurs, devons travailler ensemble pour réussir ce challenge.

*Composé organique résultant de la condensation d’une molécule d’alcool et d’une molécule d’acide avec élimination d’une molécule d’eau.

Pour aller plus loin, consultez les liens suivants: